Le Groupe Bénéteau rentre au capital de Candela,
bateau électrique suédois

Le géant français du nautisme fait un pas significatif dans la plaisance décarbonée.

Avec l’arrivée du groupe français Bénéteau dans la capitale Candela, une véritable mini-révolution dans le nautisme et la plaisance est en marche.

Candela, l’un des principaux fabricants de bateaux électriques et de bateaux à foils durables, a changé aujourd’hui la donne en annonçant la clôture du plus grand cycle de financement jamais réalisé par l’entreprise pour accroître la production de son ferry P-12.

Le Groupe Beneteau, premier constructeur mondial de bateaux, est le partenaire principal de ce tour de table de 24,5 millions d’euros.

À l’échelle mondiale, le transport maritime contribue à trois émissions mondiales de gaz à effet de serre :

Cependant, l’électrification des bateaux de plaisance et commerciaux a été lente en raison de l’inefficacité des hors-bord et des bateaux traditionnels.

 

candela c8 - Sud Plaisance

L’hydroptère innovant stabilisé par ordinateur de Candela a révolutionné l’industrie maritime. Voler au-dessus de l’eau réduit la consommation d’énergie de 80 % par rapport aux autres navires et bateaux, et grâce au fonctionnement sur batterie, il permet une autonomie et une vitesse élevées, une première dans l’industrie maritime. Dans le même temps, il permet aux opérateurs de réduire leurs coûts d’exploitation et facilite la transition vers un transport maritime durable.

Les navires entièrement connectés de Candela ont d’excellentes capacités dans les mers agitées et les voies navigables sensibles. Les contrôleurs aériens à bord de l’avion utilisent les données en temps réel des capteurs pour combattre les vagues et éliminer le mal des transports et l’inconfort. Alors que les navires conventionnels sont limités par des limitations de vitesse, les navires Candela ne créent pas de sillage lorsqu’ils naviguent en foil, ce qui réduit le temps de trajet.

Lire  Sunny Summer Deals - Quicksilver et Bayliner

 

Bruno Tivoillon, PDG du groupe Beneteau, explique dans ActuNautique : La technologie de Candela rend cela possible.  » La capacité de construire des bateaux électriques beaucoup plus efficaces fera passer le transport maritime à l’étape suivante du développement durable. « 

 » Nous sommes très heureux d’accueillir le Groupe Beneteau sur nos navires. Dans le monde entier Notre confiance en tant que constructeur de bateaux leader témoigne de notre technologie qui transforme le transport fluvial. Nous sommes impatients d’explorer les opportunités à venir », poursuit Gustav Hasselskog, fondateur et PDG de Candela.

Le nouveau cycle de financement augmentera la production pour répondre à la demande du Candela P-12 qui vient d’être lancé, le premier hydroptère électrique au monde.

Le P-12 ouvre un nouveau chapitre dans le transport fluvial en tant que premier ferry électrique longue distance à grande vitesse sur le marché. Sa technologie efficace d’hydroptère réduit les émissions de 97,5 % par rapport aux navires propulsés au diesel, permettant aux opérateurs de réduire leurs coûts de moitié. Parce que le P-12 a un sillage minime, il est exempté des limitations de vitesse sur la première route vers Stockholm, par exemple, et à partir de juillet, il réduira de moitié les temps de trajet par rapport au transport routier ou aux anciens navires à moteur diesel.

Selon Fortune Business Insights, le marché des navires électriques devrait valoir 14,2 milliards de dollars en 2030, en raison de fortes incitations nationales visant à décarboner le transport maritime. L’Union européenne intégrera le transport maritime dans son système d’échange de quotas d’émission (ETS) en 2023, avec des pays comme la Norvège poussant les fjords à zéro émission et rendant obligatoire l’utilisation de ferries et de bateaux électriques.

Lire  Salon nautique Boot Dusseldorf 2024

« Nous avons passé des années à perfectionner notre technologie et sommes maintenant prêts à nous lancer dans le transport maritime commercial. Comme dans tout secteur, les entreprises à la croissance la plus rapide domineront le marché », déclare Gustav Hasselskog.

Parmi les autres investisseurs impliqués dans ce nouveau cycle de financement figurent des actionnaires de longue date du chantier naval tels que EQT Ventures, Ocean Zero LLC et Kan Dela AB.

Ce nouvel investissement porte le financement total de Candela depuis sa création à plus de 70 millions d’euros.

« Depuis 2021, EQT Ventures a constamment soutenu la vision de Candela visant à accélérer la transition vers des lacs et des océans sans combustibles fossiles. » « L’introduction des navires P-12 de Candela marque un tournant dans le transport durable », a déclaré Lars Jornau, associé chez EQT Ventures Distributor.

Candela sera présent sur le salon Les Nauticales de La Ciotat 2024, sur le stand de Sud Plaisance, son distributeur français. 

Découvrez en vidéo le Candela C8

Facebook
Instagram
LinkedIn
YouTube

Vous avez besoin de conseils, d’en savoir-plus sur nos services ?
N’hésitez pas à nous contacter.

Notre équipe d’expert vous répondrons dans les plus brefs délais.

L’équipe Sud Plaisance

Newsletter

Abonnez-nous à notre newsletter pour connaitre toutes les actualités, informations et bons plans Sud Plaisance.

Merci

Votre demande de contact a bien été envoyée.

Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

A très vite, 

L’équipe Sud Plaisance

Suivez nos actualités

Sud Plaisance - vente et location de bateaux